Lancement officiel du PEI FILOLEMA

Le lancement officiel du PEI FILOLÉMA (Filières locales basées sur les légumineuses majeures) s’est déroulé le Mardi 15 février 2022. Retour sur les objectifs de ce projet européen dans sa phase d’émergence.

Le PEI (Partenariat Européen d’Innovation) FILOLEMA a pour objectif la création de filières locales simples autour de la production laitière bovine à partir de la récolte fractionnée de luzerne et de trèfle violet. Tout cela pour apporter une réponse au besoin d’indépendance en protéines végétales locales dans l’alimentation animale.

D’une durée d’un an, le projet est actuellement dans la phase dite « d’émergence ».

QU’EST-CE QU’UN PEI AGRI ?

Le PEI-AGRI est une initiative européenne qui permet de mettre en lien des acteurs issus de différents secteurs (scientifiques, agriculteurs, entreprises, collectivités, associations) afin de répondre à des problématiques agricoles.
Ces projets « multi-acteurs » peuvent être nationaux ou transnationaux et ont tous un même objectif : faciliter le transfert d’innovations et de connaissances entre les pays, afin de favoriser la transition agroécologique à l’échelle de l’Europe.

En savoir plus

Plusieurs partenaires sont associés autour de ce PEI Agri  : AgrOnov, Trust’Ing, la Chambre d’Agriculture de Saône-et-Loire et l’Institut Agro Dijon. L’action est également soutenue par la Chambre d’Agriculture de Bourgogne-Franche-Comté.

L’ambition du projet FILOLEMA

Ce projet se base sur deux objectifs :

  • Renforcer l’autonomie protéique de l’élevage en réduisant la dépendance aux compléments azotés (importés et OGM).
  • Utiliser des sources de protéines déjà présentes et naturellement adaptées aux sols et climats en France.

Pour atteindre ces objectifs, les acteurs de Bourgogne-Franche-Comté se rassemblent dans la création d’une filière laitière autonome au niveau de l’alimentation du troupeau et fondée sur plusieurs aspects :

  1. la production locale des légumineuses majeures (luzerne et trèfle violet),
  2. leur récolte « fractionnée », une solution innovante, assuré par le recours à une machine agricole spéciale,
  3. leur transformation spécifique assurant l’obtention d’une matière première riche en MAT et d’une qualité constante

L’ambition derrière le PEI FILOLEMA est d’améliorer le revenu et la qualité de vie des éleveurs tout en renforcant la résilience de l’économie agricole ; ceci grâce à la valorisation de pratique et de production présentant des bienfaits environnementaux intégrés dans une logique de filière.

Le programme de la 1ere année de projet

Actuellement et pour l’année 2022, le PEI est en phase dite « d’émergence ». Sur une période d’un an, le plan d’action se limite à la construction des partenariats de filières pilotes de proximité, l’optimisation de la maîtrise fermentaire et la détermination des besoins et des freins rencontrés par les acteurs agricoles afin d’adapter le projet de filière.

Au-delà de sa phase émergence, ce projet assure la robotisation de l’outil de récolte, et l’obtention d’une matière première riche en matière azotée totale (MAT).

Différentes actions sont d’ores et déjà en cours :

  • sensibilisation des acteurs de la filière laitière en priorité : grâce à des démonstrations de récolte fractionnée et de préparation de massaï
  • personnalisation de la nouvelle filière : grâce à une étude sur l’amélioration de la conservation de la parèp par voie humide et une étude d’analyse des besoins et des freins du terrain
  • fédération d’un groupe d’éleveurs laitiers : grâce à des sessions d’animation et d’échanges

Quels premiers résultats ?

Pour connaitre l’avancée de ce projet, n’hésitez pas à vous abonner à la newslettre dédiée ou bien à contacter nos équipes en écrivant à Alexis Bruhat !

Alexis.bruhat@agronov.com

Une action soutenue par :

Toutes les Actualités