- Agronov - https://agronov.com -

Salon de l’herbe 2022 : de la graine à la ration

Le Salon de l’herbe [1]se déroule sur les trois principaux bassins d’élevage en France (Ouest 35 / Est 88 / Grand centre 03). A destination des agriculteurs, éleveurs, entreprises, acteurs du développement agricole, instituts techniques et OPA, ce rendez-vous est un lieu d’échanges et de rencontres centré autour des productions herbagères.

Plusieurs adhérents AGRONOV étaient présents en tant qu’exposant (notamment la coopérative FEDER [2]) ou visiteur.

L’édition 2022 a rassemblé plus de 30 000 agriculteurs, professionnels du développement agricole et les entreprises de la filière. De par sa proximité géographique, les acteurs de la région Bourgogne-Franche-Comté ont été très représentés parmi les visiteurs et exposants.

Ce qu’on trouve au salon de l’herbe 2022

Cap sur les protéines

Le village de l’autonomie protéique et fourragère a été la grande nouveauté de l’édition 2022, dans le cadre du programme Cap Protéines. [3]

Des entretiens personnalisés, ainsi que 25 conférences et 6 ateliers techniques ont marqué ces rendez-vous. L’objectif était de présenter des solutions permettant d’atteindre une autonomie protéique.

La dépendance des élevages français aux matières protéiques importées et à leurs fluctuations de prix fragilisent les filières. Par ailleurs, les aspects sociétaux et environnementaux incitent les élevages à adapter et réorienter leurs pratiques. Un contexte favorable à la remobilisation de la production des protéines de la ration à la ferme, ou bien au sein du territoire.

Les légumineuses sont riches en protéines pour l’alimentation animale et contribuent à fixer l’azote dans le sol (un point non-négligeable compte-tenu de la flambée des prix des engrais azotés).

C’est en autre dans ce contexte que s’inscrit le PEI FILOLEMA, porté par AGRONOV [4], projet collectif ayant pour but de mettre en place des outils de récolte fractionnée et une filière de production de légumineuses locales à destination de l’alimentation du bétail. Ce projet en phase d’émergence à besoin du soutien de toute la filière pour élaborer de nouvelles solutions (essais de variétés/ tests de rations alimentaires/ techniques de récolte fractionnée / séchage des fourrages …).

L’innovation au Salon de l’herbe

Aqua process, moyen de lutte contre la sécheresse des prairies

Aqua process [5]est un traitement agronomique hydro-rétenteur des semences pour pallier au manque d’eau.

Pour lutter contre la sécheresse des prairies, un hydro rétenteur (granules hydro-absorbantes de type cellulosique amalgamées aux semences) est ajouté aux semences herbagères et couverts végétaux. Il se base sur le principe de rétention d’eau (réservoir rechargeable pour les racines), actif sur plusieurs années. Cette solution améliore l’implantation des variétés, et participe également à la régulation d’excès d’humidité et du lessivage tout au long de l’année. Les rendements sont améliorés et les besoins en eau réduits.

Cette innovation est développée par GRAINES LORAS [6] avec des applications pour l’arboriculture et l’horticulture.

AGRIREPEL, répulsif d’origine naturel

Agrirepel développe un répulsif d’origine naturel [7] incorporé dans les films d’enrubannage, d’ensilage anti-oiseaux et anti-rongeurs. Un outil pour préserver la qualité des récoltes et favoriser une bonne ration alimentaire.

Un additif naturel et écologique (à base d’huiles essentielles) est incorporé dans le film lors de sa fabrication. Il agit uniquement comme répulsif et est sans danger pour les animaux, les intervenants et l’environnement. Cette solution naturelle est un moyen efficace pour protéger les bottes d’enrubannage, les silos ou les boudins d’ensilage (idem pour les grains conservés avec cette technique). Ce procédé évite les trous et dommages causés par la faune environnante.

Un article rédigé par Patrick Naudot, expert Élevage