ACTUALITés

Agrivoltaïsme : Succès de la première édition des Odyssées de l’agrivoltaïsme en Bourgogne Franche-Comté

Longvic, le 4 juin 2024 – Le pôle d’innovation en agroécologie AgrOnov et ses partenaires TotalEnergies Renouvelables, EDF Renouvelables, ENGIE Green et TSE, ont organisé les premières Odyssées de l’agrivoltaïsme en Bourgogne Franche-Comté, une journée inédite d’échanges entre les acteurs clés de l’agrivoltaïsme.
Cet événement, qui s’est déroulé à Longvic, a rassemblé plus de 130 participants, parmi lesquels des agriculteurs, des institutionnels, des syndicats, des associations et des entreprises de l’énergie

Une journée riche en échanges et en innovations

La journée a débuté par une introduction de Frédéric Imbert, Président d’AgrOnov, et Christian Morel, Vice-Président du Conseil Régional de Bourgogne-Franche-Comté, qui ont souligné le rôle clé des acteurs de l’agriculture et l’importance de la collaboration pour relever les défis de la transition énergétique et agricole.  » Les exploitants ont depuis produit alimentation et énergie pour la population : denrées alimentaires, alimentation des animaux pour la traction, matériaux de construction ou pour les vêtements » a déclaré Frédéric Imbert. « Aujourd’hui, les agriculteurs contemporains ont un nouveau métier : ils doivent décider s’ils veulent produire de l’énergie issue de l’agrivolatïsme ».

En tant que Vice-Président à l’Agriculture, Christian Morel a souligné la nécessité de concilier deux objectifs majeurs pour l’agriculture : nourrir la population européenne et assurer une production énergétique résiliente, comme l’a illustré la crise ukrainienne avec les risques de pénurie énergétique en hiver. Il a insisté sur la nécessité d’adapter les projets aux spécificités locales et aux politiques départementales. Il souligne également : « On peut faire accepter les projets d’agrivoltaïsme, si on est capable de bien répartir la valeur entre tous les acteurs, et en partant de l’agriculteur. »

Un discours applaudi par la salle, conclu sous le signe du collectif par Frédéric Imbert : « Cette journée a été développée sous l’impulsion des adhérents du pôle, notamment les énergéticiens, et a inclus des ateliers de co-construction. AgrOnov mise fortement sur l’intelligence collective pour exceller dans ces domaines. » a-t-il affirmé. Après avoir souligné la forte mobilisation des acteurs ce jour, avec plus de 130 inscrits, Frédéric Imbert a salué le rôle coordinateur de la FFPA dans le secteur de l’agrivoltaïsme, et remercié Audrey Juillac, Présidente de la FFPA, et Quentin Hans pour leur implication dans la journée et leur participation et animation des tables-rondes.

Comment les acteurs du territoire de BFC se mobilisent pour l’agrivoltaïsme

Bertrand Aucordonnier, chargé de mission à l‘ADEME BFC, a ensuite présenté une keynote sur les chiffres clés des énergies renouvelables et de l’agrivoltaïsme à l’échelle nationale et régionale, offrant un cadre de référence essentiel pour les discussions de la journée. Celui-çi a commencé par rappeler les raisons pour lesquelles nous installons des panneaux photovoltaïques au sol, insistant sur nos besoins croissants en énergie et notre dépendance décroissante aux ressources fossiles.

Les débats se sont poursuivis avec deux tables rondes animées par Quentin Hans, délégué général de la FFPA. La première, sur le cadre légal et réglementaire de l’agrivoltaïsme, a réuni Audrey Juillac (Présidente de la FFPA), Aline Chapuliot (ENGIE GREEN), Alexandre Margain (EDF Energies Renouvelables) et Christophe Richardot (Directeur de l’Alliance BFC).

Audrey Juillac, agricultrice et Présidente de la Fédération Française de l’Agrivoltaïsme (FFPA), a ouvert la discussion en soulignant que « la technologie agrivoltaïque doit s’adapter aux besoins des agriculteurs et des territoires, et non l’inverse. La législation vise à éviter des projets où les panneaux photovoltaïques sont installés sans maintenir une activité agricole en dessous. Le contrôle et le suivi des installations est d’une importance capitale pour garantir que les agriculteurs restent actifs et que les projets non conformes soient démantelés. » Mme Juillac a également abordé la question du partage de la valeur économique, question largement débattue avec les autres membres de la table-ronde.

La seconde table ronde a abordé les évolutions à long terme de l’agrivoltaïsme, Xavier Riveau (TOTALENERGIES RENOUVELABLES), Jean-Philippe Delacre (Ferme Bel-Air), Mickaël Carlot (TSE), et Pascal Laude (ENEDIS), Anélise TACONNET (DDT 21), Emmanuelle GEOFFROY (RTE).

Un partenariat prometteur pour la décarbonation de l’agriculture

Les Odyssées de l’agrivoltaïsme en BFC ont également accueilli la signature d’un partenariat entre AgrOnov et EDF, symbolisant l’engagement commun en faveur de la décarbonation de l’agriculture. Ce partenariat vise à favoriser le développement d’actions liant énergie et agriculture, à optimiser la consommation énergétique des entreprises agricoles, et à sensibiliser au sujet du carbone en agriculture. Officialisé par Robert POGGI, Directeur à l’Action Régionale Groupe EDF en Bourgogne Franche Comté, et Frédéric Imbert, Président d’AgrOnov, ce partenariat consistera concrètement à proposer toute l’expertise du groupe EDF et son accompagnement autour de toutes les solutions visant à décarboner l’agriculture (ses usages, ses process…) en passant par :  

  • Des Interventions lors de journées thématiques
  • Des Sensibilisations pour aborder le sujet du carbone en agriculture à travers notamment leur filiale OKLIMA,
  • Des Ateliers de formation tels des webinaires qui incluent un axe carbone,
  • Des Visites terrain telle la visite des laboratoires R&D d’EDF aux Renardières pour faire avancer les discussions sur les thématiques ciblées.

Des ateliers constructifs pour le futur de l’agrivoltaïsme sur le territoire

L’après-midi a été consacré à des ateliers collectifs abordant des problématiques clés pour l’agrivoltaïsme. Les participants ont pu échanger sur :

  • Les enjeux d’informations et de formations pour les agriculteurs et les parties prenantes.
  • Les technologies et innovations futures.
  • La préservation et la reconquête de la biodiversité.
  • Les projets agrivoltaïques au service des territoires.

Les restitutions des ateliers ont permis de dégager des pistes concrètes pour le développement de l’agrivoltaïsme en Bourgogne Franche-Comté, et a créé un dialogue essentiel entre toutes les parties prenantes des projets d’agrivoltaïsme. L’ensemble des conclusions des ateliers mettent au centre la nécessité du dialogue et du pilotage multi-acteur des projets d’agrivoltaïsme. « L’agrivoltaïsme est une réelle opportunité économique pour les exploitations et les territoires, avec le potentiel de se réapproprier son énergie, de pouvoir être plus autonomes et résilients face aux aléas économiques, géopolitiques et climatiques. Pour que les projets respectent les territoires et les Hommes, ceux-ci doivent être parties prenantes et actives dans ce genre de projets » » concluent les animateurs des ateliers.

Conclusion

Les Odyssées de l’agrivoltaïsme ont démontré le dynamisme et le caractère pionnier des acteurs de la région dans la transition agricole et énergétique. Cette journée a offert une plateforme unique pour partager expertises, confronter points de vue et développer ensemble des solutions innovantes et adaptées, illustrant la capacité de la Bourgogne Franche-Comté à se positionner en leader dans le domaine de l’agrivoltaïsme.

Lire nos dernières actualités :

One Health, une seule santé : l’analyse d’AgrOnov

En février 2024, le Think tank Agridées publiait sa nouvelle note « One Health/Une seule santé : augmentée, territoriale, avec les agriculteurs ». Fruit de plus de 18 mois de travail de la part d’Agridées et du collectif d’experts animé par Marie-Cécile Damave, cette note offre un éclairage précieux sur les défis

Décarbonation et agriculture au sein du groupe EDF 

Le groupe EDF à organisé une journée « Agriculture et Décarbonation » le 25 avril 2024 sur le site des Renardières. Cette journée, riche en nouveautés, a mis à l’honneur les défis actuels agricoles mêlant économie, énergie et durabilité au cours de nombreux échanges ainsi que la visite des laboratoires du site,

VINEQUIP 2024 : Au cœur du changement climatique en viticulture

[ Changement climatique en viticulture ] Du 26 au 28 mars à Mâcon, AgrOnov et ses adhérents ont exposé sous le pavillon Vigne & Climat lors du Vinequip. Un espace inédit sur ce salon dédié à la filière viti-vinicole en Bourgogne Franche Comté, qui avait pour objectif de présenter aux

rejoignez-nous sur linkedin !

Rejoignez-nous